Le corset bustier : ancêtre du soutient gorge

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le bustier, accessoire affriolant

Le bustier, cousin du corset, est connu pour être un sous-vêtement sexy. De nombreuses marques en produisent des plus sages aux plus audacieux ; de celui de la jeune mariée vertueuse mais séduisante, à celui de l’aventurière appétissante et provocante. Ils sont blancs, de couleur pastel ou de couleur vive, souvent rouge et noir ; ils sont en tulle, en résille, en satin ; ils sont ornés de fine dentelle, de broderies et de laçages.
Lorsqu’il porte des jarretelles, pour un mariage par exemple, le corset bustier devient la guêpière à laquelle on peut accrocher les fins bas noirs à couture qui font tourner la tête à tous les hommes.

Le corset pour soirée a d’abord été un sous-vêtement fonctionnel

Avant d’être un accessoire sexy, le bustier a d’abord été un sous-vêtement, avec ou sans armatures, destiné à maintenir le buste. De nombreuses femmes ont gardé l’habitude de cette pièce de lingerie qui monte de la taille et couvre la poitrine. Son objectif est d’améliorer la silhouette en écrasant l’estomac et en faisant ressortir les seins. Mais ses utilisatrices en attendent un certain confort qu’elles obtiennent par une doublure ouatinée ou de larges bretelles ou encore une fermeture sur le devant et des renforts croisés dans le dos. Elles aiment néanmoins qu’il soit agrémenté d’incrustation de satin ou de bordures de dentelle.

Le bustier est aussi idéal pour sortir et se marie à merveille avec tout type de vêtement. Le bustier soirée est donc devenu un habit chic et séduisant.

Compromis entre le corset et le soutien-gorge

Souvent utilisé comme bustier mariage ou en soirée, ce sous-vêtement fonctionnel est apparu quand les femmes ont abandonné le corset, cette immense ceinture de baleines cousues sur du satin, qui écrasait le corps afin que la taille soit la plus fine possible. Il n’a pas été évident pour les femmes de passer du jour au lendemain au léger soutien-gorge que nous connaissons aujourd’hui. La force de l’habitude laissait penser qu’il était malsain que le corps ne soit pas fermement maintenu. Le corset bustier à donc été le compromis. Les femmes portaient alors autour des reins une gaine de satin plus ou moins baleinée qui se terminait par quatre jarretelles destinées à maintenir les bas.

Essayez donc le bustier pour vos soirées.

Pour en savoir plus, visitez le site www.corset-bustier.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »